World Renaissance
 

Partagez|

« A la recherche d'un cher compagnon. » Djidane & Rosa

avatar

Djidane Tribal

Voleur en CDD
Messages : 183
Date d'inscription : 16/02/2018
Age : 19
Localisation : Mais... C'est pas Alexandrie ça !
Sam 7 Avr - 22:50

A la recherche d'un cher compagnon
Djidane & Rosa

Tout n'était qu'étendues vertes et ciel bleu, parsemé de nuages blancs, parfois un ou deux arbres, même quelques bosquets, mais rien de très intéressant. Un jeune garçon de bleu vêtu, mains croisées derrière la tête tandis que ses longs cheveux, retenus en une queue de cheval par un ruban bleu comme ses yeux saphir, se balançaient de droite à gauche au grès de ses pas. Cela faisait déjà quelques temps que l'adolescent à l'étrange queue de singe se promenait dans les plaines, laissant son instinct et sa curiosité guider son chemin.

Ces plaines avaient des airs de déjà-vu pour le blondinet. Tant de souvenirs de batailles se chamaillaient dans sa tête avec ses impressions de ne pourtant pas connaître les lieux. Laissant de coté cette occasion de se prendre la tête tout seul, Djidane continua tranquillement son chemin, sifflotant un air de chez lui, qui lui tenait à cœur. C'était sa chanson après tout, celle qui le rassurait dans les moments de doute, celle qu'il chantait pour se vider la tête, quand il était heureux, quand il ne voulait plus voir de larme sur le visage de sa chère et tendre.


« Bon, il serait peut-être temps de retrouver un visage familier. C'est bien beau de se balader mais ça ne mène à rien... J'ai l'impression de connaître chaque recoin de ces plaines tout comme j'ai l'impression de les découvrir. Aaaaaah... Si seulement j'arrivais à tomber sur quelqu'un ! Ils sont bien gentils, les Dieux, mais j'avais des choses de prévues avec Grenat, moi ! »

Boudeur, le blond continua à marcher au hasard, scrutant les alentours et l'horizon, à la recherche d'une silhouette, juste une seule, du moins qu'elle était amicale, contrairement à certaines personnes dont il se souvenait.

Ce ne fut que de longues minutes plus tard, et quelques kilomètres dans les pattes sans doute, que Djidane se laissa tomber contre un arbre pour se reposer un instant. Avant de se relever aussitôt, toujours indécis quand à ce qu'il pouvait faire. Seul, c'était trop dangereux encore de s'aventurer dans des endroits plus éloignés du temple, malgré qu'il ait grande confiance en ses capacités et sa force, malgré ses lames aiguisées et sa petite technique secrète. Seul, ce n'était jamais bon.

Aussitôt sur ses pieds, Djidane reprit son chemin, encore, et cette fois plus attentif. Bon, ces plaines aux allures infinies devaient bien abriter quelqu'un non ? Il n'allait pas être le seul à se perdre dans les hautes herbes, d'autres guerriers avaient sûrement été invoqués avant de finir dans ces plaines. A ce rythme, avec tous ces mètres parcourus, le blond allait perdre espoir, et pourtant, dieux savaient que ce n'était pas son genre !

Ce fut à ce moment qu'il l'aperçut. Une jeune femme, enfin, pour le nombre de fois que Djidane avait rencontré des hommes aux cheveux longs et s'était trop souvent rendu compte trop tard de ses erreurs, l'adolescent préféra attendre d'arriver au niveau de l'inconnue avant d'engager le dialogue.
A sa hauteur, Djidane se rendit compte que le fille n'était pas plus grande que lui, pour une fois, mais surtout, sa beauté était à couper le souffle.

Le blondinet était connu pour être un coureur de jupons, malgré que son cœur soit pris, la drague restait son jeu favoris ; après tout, jamais il n'avait eu l'intention de remplacer sa princesse. Mais c'était une seconde nature chez lui : charmer permettait d'obtenir ce qu'on voulait, chose utile pour un voleur tel que lui.

Djidane se racla la gorge, attirant une première fois l'attention de l'inconnue. Il n'allait pas non plus l'effrayer pour leur première rencontre, bien que le bruit de ses pas dans l'herbe et le tintement de ses ceintures ne le rendaient pas des plus discrets.
Le blond prit un instant pour admirer les traits délicats de la jeune fille, mise en valeur par son élégante tenue. Mais par-dessus sa beauté, la pauvre avait l'air des plus perdues.

« Quelle charmante femme vous faites. Je ne m'attendais pas à ce que les dieux convoquent une beauté pareille ! Ah, si j'avais su... »


L'heure n'était clairement pas au charme, et le blond afficha un visage plus sérieux, à la place son habituel sourire et de ses yeux à l'éclat malicieux.

« Je pense me souvenir de tous les guerriers avec lesquels j'ai pu combattre et j'avoue que tu ne me dis rien. Pourtant, un visage pareil, je m'en serai souvenu ! Enfin, là n'est pas la question. C'est ta première fois ici, n'est ce pas ? Je peux t'aider, si tu veux, tu as l'air de chercher quelqu'un. Oh, au fait, je m'appelle Djidane ! A votre service, gente damoiselle.~ »

Il salua la femme d'une courbette avant de laisser échapper un petit rire, attentif aux réponses de l'inconnue.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Rosa Joanna Farrell

Messages : 13
Date d'inscription : 24/02/2018
Lun 16 Avr - 14:06

Perdue. Normalement, cela aurait fait depuis quelques heures que la jeune femme aurait dû arriver à destination. Pourtant, les plaines qui devaient laisser place au désert que Rosa devait traverser continuaient à s’étendre tout autour d’elle. En plus, comme si ce n’était pas suffisant, il y avait eu cet étrange phénomène qui était survenu. Tout était devenu sombre autour de la jeune femme avant de retourner à la normale. Mais était-ce vraiment le cas ? Plus la mage marchait, plus elle se disait que non, quelque chose en ces lieux clochait bien qu’elle ne sache pas quoi exactement. S’arrêtant quelques minutes pour faire une petite pose, son regard parcouraient l’étendue devant elle. Il y avait de la végétation à perdre de vue, un ciel d’une splendide couleur azurée tandis que le chant des oiseaux se faisait entendre. Quelqu’un aurait pourtant trouvé que ce tableau n’était pas différent des plaines autour de Baron. Mais… Même en se disant que tout allait bien, l’instinct de la jeune femme l’empêchait de complètement adhérer à cette impression. Reprenant donc sa marche, Rosa était emplie d’appréhension. Seule et visiblement livrée à elle-même dans ces terres inconnues, sa main se porta à son cœur. Il lui manquait terriblement et à cet instant elle se demanda si ce dernier allait bien. Était-il lui aussi dans cet endroit magnifique mais ô combien inquiétant ? Était-il donc resté sur la planète Bleue, ce qui empêcherait une hypothétique réunion ? Les yeux de la jeune fille se fermèrent l’espace d’un court instant avant qu’un soupire s’échappe de ses lèvres. Ce n’était pas en se morfondant dans son coin qu’elle allait pouvoir réfléchir à sa situation… Il fallait qu’elle cherche quelqu’un dans ces étendues verdâtres histoire de savoir si quelque chose se tramait actuellement.

Après quelques minutes à errer dans les plaines, un bruit plutôt insolite comparé à ceux qu’elle entendait depuis quelques heures se fit entendre lorsqu’elle dépassa quelques arbres.  On aurait dit un bruit de ceinture. L’instant d’après, la mage se fit accoster par un être bien étrange. Ce dernier, sous le regard interrogateur de son interlocutrice, prit la parole pour la complimenter sur son apparence physique avant de parler du fait qu’il ne s’était pas attendu à ce que les Dieux convoquent quelqu’un comme elle.  Confuse, Rosa ne pu répondre à cet individu pour le moins singulier (Il avait une queue de singe !) qui était en train de lui faire du charme. Heureusement que Cecil ou Kaïn n’étaient pas dans les parages, Rosa n’était pas sûre que le jeune garçon qui lui parlait soit reparti sans blessures. Enfin, les deux hommes n’étant pas là, il était évident à présent que la jeune femme était obligée de se défendre elle-même si d’aventure quelqu’un lui cherchait des noises. Actuellement son interlocuteur ne semblait pas avoir de mauvaises intentions, d’ailleurs il reprit la parole pour lui dire qu’il ne se souvenait pas du visage de la jeune fille. Apparemment il avait combattu avec plusieurs combattants par le passé et semblait incapable de remettre un non sur elle.


« - Je me nomme Rosa Joanna Farrell mais tu peux m’appeler Rosa. Dit la jeune femme à l’adresse du garçon qui répondait sous le nom de Djidane, un doux sourire sur son visage pourtant triste. Je recherche des amis d’enfance, ils se nomment Cecil Harvey et Kaïn Highwind… J’étais partie de Baron pour les avertir que la nation était tombée sous les coups d’un homme nommé Golbez mais je me suis perdue. »

Si il avait combattu avec Cecil ou Kaïn, il devrait pouvoir se souvenir d’eux. Par contre, cela surprendrait beaucoup Rosa car elle n’avait pas le souvenir d’avoir un jour rencontré un certain Djidane lorsqu’elle était à Baron. Peut-être était-il juste un ami des deux hommes ? Cela était déroutant de savoir que l’armée de la ville engageait des gosses pour combattre…

« - Excusez-moi mais que voulez-vous dire par ; c’est la première fois ici ? demanda Rosa en affichant un air interrogateur. J’ai bien peur de ne pas comprendre ce que vous me dites et j’en suis désolée. »

Son air se fit désemparé alors qu’elle se courbait à son tour. Les choses devenaient quelques peu étranges ici et la situation lui faisait penser qu’elle n’était pas au bout de ses surprises avec cet enfant.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» |END|A la recherche d'un... euh, bah d'un compagnon. ^^'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit